8 mars

/!\ /!\ /!\

UPDATE 3 mars – SOLD OUT

/!\ /!\ /!\

Le lundi 8 mars 2021, les Femmes de Mars vous invitent à les rejoindre en centre ville pour une mobilisation statique de 16h à 17h sur la Place Buisset et de 17h30 à 18h30 sur la Place Verte.

!! Les inscriptions sont obligatoires !!
Cliquez ici pour la Place Buisset => COMPLET
et via ce lien pour la Place Verte => COMPLET
!! Merci de ne vous inscrire que pour une seule Place !!

On a hâte de vous retrouver, en vrai !

Nos revendications et un peu d’explications…

En 2017, un premier appel à la grève est lancé à toutes les femmes par le collectif « Ni una menos » en Argentine. Cet appel sera repris par des millions de femmes à travers le monde. En 2018, rien qu’en Espagne, plus de 5 millions de femmes se rassemblent à travers 120 villes et bloquent le pays. La grève espagnole se décline selon 4 axes : la grève du travail domestique (ce que l’on appelle le care), la grève du travail salarié, de l’éducation, et de la consommation.
En 2019, le collecti.e.f 8 maars invite la Belgique à rejoindre le mouvement, soutenu par les principaux syndicats (FGTB et CSC) : des rassemblements ont lieu dans différentes villes de Belgique (LLN, Liège, Anvers, Tournai etc.), dont 15.000 personnes à Bruxelles.
EN 2021, les femmes de Mars rejoignent le mouvement national.

Le sexisme est partout … nous aussi

Un slogan rassembleur. Un slogan qui rappelle que nous sommes nées discriminées et encore contraintes d’y faire face au quotidien.  Jusqu’à ce que les choses changent …
Le collecti·ef 8 maars a identifié 4 types de grèves à mettre en place, nous en avons sorti 4 discriminations.

– La grève du CARE (ou du travail domestique) STOP aux doubles journée de travail. Mettons en avant le travail invisible effectué par de nombreuses femmes au quotidien en charge du soin aux enfants, aux personnes âgées et dépendantes mais aussi de toute la logistique liée à la sphère familiale.Nous voulons un partage plus juste des tâches ménagères (et pourquoi pas une réduction collective du temps de travail aussi d’ailleurs?).
– la grève du TRAVAIL. STOP aux pensions sous le seuil de la pauvreté. OUI à une pension de minimum 1500 euros net.
– La grève de la CONSOMMATION. OUI à la gratuité des protections périodiques. 4000 euros sur toute une vie. Tout le monde ne peut pas se le permettre. C’est pourtant une dépense indispensable faisant partie des besoins primaires.
– La Grève de la FORMATION/EDUCATION. Mon corps, mes goûts, mes choix. Non à l’hypersexualisation des femmes dans les réglements d’ordre intérieur des écoles. Interdir aux femmes/filles certaines tenues revient à sexualiser leurs corps dès le plus jeune âge et entretient la culture du viol.